Faire son analyse de sang en enfilant une bague

Si la mesure de paramètres de santé physique, comme la tension ou le poids, s’est fortement banalisée avec le développement des objets connectés, il n’en est pas de même pour celle des paramètres biologiques, sur laquelle se concentrent tous les espoirs mais qui offre aussi le plus de résistance. Le challenge a été à nouveau relevé, avec une récente initiative d’étudiants de la Singularity université qui se sont attaqués à la détection des principales MST dans le sang. Le pitch : une bague connectée baptisée Hoope, capable de donner le verdict en seulement 20 secondes via une application, et quasiment sans douleur.

Pour en savoir plus, cliquez ici

<jalmaDigitalHealth_Diapo_15juillet2015 />

Partager l'actualité

Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail to someone